Soutenance de thèse de Anne RODALLEC

Ecole Doctorale
Sciences de la Vie et de la Santé
Spécialité
Biologie-Santé - Spécialité Oncologie
établissement
Aix-Marseille Université
Mots Clés
cancer du sein,trastuzumab,docetaxel,immunoliposome,nanotechnologie,nanomédecine
Keywords
breast cancer,trastuzumab,docetaxel,ANC,nanotechnology,nanomedicine
Titre de thèse
Développement d'un immunoliposome de docétaxel-trastuzumab dans le cancer du sein
ACDC (Antibody nano-Conjugate Designed for Cancer): application to breast cancer
Date
Vendredi 26 Octobre 2018
Adresse
UFR pharmacie 27 boulevard jean moulin
Salle des thèses
Jury
Directeur de these Raphaelle FANCIULLINO Université d'Aix Marseille
Rapporteur Mura SIMONA Université Paris Sud XI
Rapporteur Gerard MILANO centre Antoine Lacassgne
Examinateur Sebastien BENZEKRY INRIA Bordeaux Sud Ouest
Examinateur Jean-Paul BORG Université d'Aix Marseille
Examinateur Bruno LACARELLE Université d'Aix Marseille

Résumé de la thèse

L’emploi du trastuzumab a révolutionné la prise en charge thérapeutique des cancers du sein HER2+. Il est notamment indiqué en association au docetaxel; chimiothérapie pouvant entraîner des toxicités sévères. Ce projet de recherche a pour objectif d’encapsuler du docétaxel dans un liposome unilamellaire furtif, puis de greffer en surface le trastuzumab afin d’en améliorer le profil pharmacocinétique. Ce projet s’articule autour d’un premier travail de développement biopharmaceutique, (design et caractérisation du vecteur), suivi d’une évaluation in vitro sur un panel de lignées humaines de cancer du sein (interactions vecteur/cellules, action antiproliférative), puis chez l'animal porteur de tumeur (efficacité, tolérance) comparativement à l’association standard trastuzumab-docétaxel. Des études de pharmacocinétique et de biodistribution seront également conduites chez l’animal afin d’objectiver la plus grande spécificité tumorale de notre nouvelle forme vectorielle. Les résultats attendus sont la mise au point d’une entité permettant, en une administration unique, de délivrer une association médicamenteuse hautement spécifique et offrant une forte activité anticancéreuse tout en présentant un risque toxique limité.

Thesis resume

Trastuzumab plus docetaxel is a mainstay to treat HER2-positive breast cancers. However, developing nanoparticles could help to improve the efficacy/toxicity balance of this doublet, by improving drug trafficking and delivery to the tumors. This project aims at developing an immunoliposome in breast cancer, combining docetaxel encapsulated in a stealth liposome engrafted with trastuzumab, and at comparing its performances with standard treatment. This project is first based on biopharmaceutical development (design and characterization of the vector), followed by in vitro evaluation on a panel of human breast cancer cells(vector / cell interactions, antiproliferative action) and then in vivo evaluaion on tumor-bearing mice (efficacy, tolerance). The immunoliposome is compared to the standard combination trastuzumab-docetaxel. Pharmacokinetic and biodistribution studies will also be conducted in animals to objectify the greater tumor specificity of our immunoliposome. The expected results are the development of an entity which, in a single administration, can deliver a highly specific combination of drugs with high anti-cancer activity and a limited toxic risk.